Requin Roll no.2 page 3


TRIVIA:

  • Le soir venu aux Fouf’s est une référence au bar punk Foufounes Électriques.
  • Le band sur scène se nomme Me, Mom and Jean-Guy Tremblay, une référence au groupe Me Mom and Morgantaler.  Le lien? Henri Morgantaler était un médecin reconnu pour pratiquer des avortements, légalement ou non. Et Jean-Guy Tremblay a défrayé les manchettes en 1989 en trainant son ex en Cour afin de l’empêcher d’avorter.
  • À la dernière image, l’affiche dit « Y’a yink du 7-Up ».  Dans les années 90, la Ville de Montréal a décidé de ne pas renouveler le permis d’alcool du bar durant presque un an, dans l’espoir que ce dernier perde sa clientèle et ferme. Et en effet, celui-ci a dû fermer durant quelques semaines.  Lorsque les journaux ont fait un reportage sur la chose, le propriétaire a appelé la communauté Underground à « venir prendre un 7-Up pour garder la place ouverte afin de combattre la Ville qui cherche à détruire la culture underground ».  Ça a marché, et la Ville n’a pas eu d’autre choix que de finir par renouveler leur licence.  Aujourd’hui, le bar est toujours ouvert et existe depuis assez longtemps pour être reconnu comme étant une institution culturelle.
Publicités

A propos Steve Requin

Auteur, blogueur, illustrateur, philosophe amateur et concierge de profession.
Cet article a été publié dans Requin Roll. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s