Requin Roll no.2, page 12


TRIVIA:

  • Pourquoi est-ce que, dans la dernière case, elle ne fait que dire son nom?  En quoi est-ce que ça constitue un punch final? Simple: Cette BD était supposé être promotionnelle et en même temps servir d’intro pour un album.  … Album dont seules ces quatre pages seront achevées.  Parce que non, je ne comptais pas y reprendre son aventure précédente, dans laquelle sa personnalité était juste trop différente de cette nouvelle version.
  • Ce cadenas de vélo était destiné à devenir un accessoire qui ne la quitterait presque jamais.

  • Influencé par la légende erronée comme quoi le nunchaku n’était qu’une simple baratte à beurre avant que Bruce Lee n’en fasse une arme, je considérais qu’un cadenas en U pour vélo avait le potentiel de devenir une arme de poing encore plus redoutable pour peu que quelqu’un se donne la peine de développer des techniques permettant de l’utiliser comme tel.  Je comptais profiter de la série Evelynn afin de véhiculer cette idée.
Publicités

A propos Steve Requin

Auteur, blogueur, illustrateur, philosophe amateur et concierge de profession.
Cet article a été publié dans Requin Roll. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s