Les Huit -vs- The Eight: Les modifications

Dans le dernier billet, j’ai parlé du fait que j’ai modifié le texte original.

On retrouve un bon exemple de modifications du texte dans cette scène.  Comparez la version originale avec à la version moderne, en espérant que vous comprenez l’anglais.

Et ici, il y a modification du texte et du dessin.

J’ai toujours trouvé un peu hypocrite les auteurs indépendants qui nous servent du « Enfin, dans cette réédition, je peux vous présenter la version que je voulais vraiment faire, vous dire les choses que je voulais vraiment dire » pour justifier leurs décisions d’apporter des modifications dans l’histoire.  Surtout parce que, quand tu es indépendant, personne ne t’empêche de faire la version que tu veux vraiment faire dès le départ.

Non, moi, en 2004, j’ai vraiment écrit ce que je voulais vraiment dire à ce moment-là.  C’est juste que mes revendications de l’époque ne sont plus celles d’aujourd’hui.  Par conséquent, je ne suis plus à l’aise avec le texte original.  C’est sûr que j’aurais pu dire « C’est pas moi qui parle, c’est le personnage. », mais c’eut été de la mauvaise foi puisque oui, j’avais choisi de passer mon message social au public par la bouche de Jason.  Voilà pourquoi j’ai choisi de profiter de la traduction pour mettre ce message à jour.  J’assume pleinement mes deux versions, même qu’à la fin de la série je mettrai un lien vers la version originale pour ceux qui seraient intéressés à la voir. N’empêche que je préfère la nouvelle. Ça rend le personnage principal moins ignorant et moins antipathique, et de toute façon ça ne change rien au déroulement de l’histoire.

Je conclus avec l’un des premiers dessins promotionnels qu’à fait Mazoku Chan pour annoncer The Eight.   Les montrer ainsi séparés ne représente pas tellement l’histoire, une fois que l’on sait qu’ils ne font qu’un, mais il fallait éviter de vendre le punch.

LUNDI: Les Huit, chapitre 2.  C’est là que l’on apprend enfin qui sont ces fameux huit.  Et si je dis enfin, ce n’est pas à la légère.  C’est que la version originale de 2004, écrite depuis 2001, s’est interrompue avant que cette révélation soit faite.  Cette fois, une scène rallongée dira tout.  Comme quoi mes modifications ne servent pas toutes à dissimuler des erreurs de jeunesse.

Bound Together par Mazoku Chan.  Visitez son Deviant Art à et son Tumblr.

Publicités

A propos Steve Requin

Auteur, blogueur, illustrateur, philosophe amateur et concierge de profession.
Cet article a été publié dans Les Huit!. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s